Pour vaincre la procrastination

POUR VAINCRE LA PROCRASTINATION

Quand j’ai terminé mes études, je suis devenu obsédé par la productivité. Comment les grands de ce monde réussissaient-ils à faire tant de choses alors qu’ils disposaient du même nombre d’heures que moi chaque jour?

J’ai donc décidé de déjeuner, dîner, prendre un café ou même simplement discuter avec des gens qui excellaient en affaires. L’objectif de ma démarche : m’inspirer d’eux et de leurs méthodes pour éviter la procrastination. Cela m’a mené à croiser le chemin d’un athlète olympique, de plusieurs artistes et même de l’homme le plus riche du Canada!

À l’époque, je travaillais dans un gros siège social comme négociateur. Chaque matin, j’arrivais au travail à 6 h 30 pour lire des livres d’entrepreunariat et éviter le trafic. Dans un de mes livres, on parlait d’un financier de Montréal qui était l’homme le plus riche au pays. Un détail de son histoire m’a frappé : il demeurait dans la même maison depuis 30 ans malgré le fait qu’il était milliardaire!

J’ai donc fait quelques recherches, et sans plus attendre, j’ai appelé son bureau. J’étais déterminé à me faire passer pour un investisseur afin de pouvoir discuter avec lui. Et alors que je m’attendais à tomber sur une adjointe ou une boîte vocale, il m’a répondu directement!

D’entrée de jeu, je lui ai dit que je cherchais un mentor et que je l’admirais. Très gentil, l’homme m’a dit qu’à son âge (près de 80 ans!), il voulait se consacrer à sa famille. Avoir pour mentor l’homme le plus riche au pays n’était donc pas une option. Je lui ai alors demandé quel conseil il pourrait me donner pour m’aider à accélérer ma croissance en affaires. Il a gardé le silence quelques instants, puis il m’a simplement dit en anglais : « Eat the frog! »

Ne comprenant pas trop où il voulait en venir avec sa grenouille, je lui ai demandé plus de précisions. Il a alors ajouté : « Eat the frog. Do your most important task first thing in the morning, and the rest of the day will unfold easily. »

La discussion a été courte, mais j’ai pris le temps de le remercier pour son conseil. À ce moment de ma vie, j’avais une valeur nette de -20 000 $ avec mes dettes étudiantes. De son côté, il avait quelques milliards en poche. Ne pas méditer sur ce qu’il venait de me dire aurait été très mal avisé! Après cet appel, j’ai fait des recherches sur l’expression, et je me suis rendu compte qu’il y avait même un livre intitulé Eat That Frog! sur ce sujet.

Pour résumer, la grenouille représente les tâches les plus importantes de ta journée, celles qui ont le plus d’impact. Une fois ces tâches accomplies, le reste de ta journée se déroulera avec productivité. Dans mon entreprise, les tâches qui font bouger tout le reste sont les suivantes :

1. Appels de suivi avec mes clients et appels de prospections.
2. Travail sur les campagnes marketing/publicitaires.

PARTAGEZ L'ARTICLE


Ton premier achat immobilier

TON PREMIER ACHAT IMMOBILIER

Se lancer sur le marché immobilier, ce n’est pas une mince affaire. Après tout, la plupart du temps, un premier acheteur n’a jamais fait un si gros investissement de sa vie! Tu vis chez tes parents et tu as accumulé un peu d’argent pour une mise de fonds? Tu songes à acheter un condo, une maison ou un duplex? Dans tous les cas, j’ai écrit ce texte pour toi. Voici quelques conseils qui t’aideront avec ton premier achat immobilier :

1) Commence par prendre rendez-vous avec un conseiller hypothécaire de ton institution financière. Il t’aidera à déterminer les limites de ton budget et ta mise de fonds nécessaire. Il t’aidera aussi à obtenir une préapprobation hypothécaire, qui peut faire toute la différence aux yeux d’un vendeur. Crois-moi : un bon conseiller hypothécaire vaut son pesant d’or!

2) Prends le temps de déterminer les villes et même les quartiers qui t’intéressent et qui correspondent à ton budget. Je te conseille d’ailleurs d’aller t’y promener afin d’avoir une meilleure idée des emplacements que tu trouves intéressants.

3) Lorsque tu décides quels emplacements sont appropriés pour toi, songe aussi à la qualité de vie et à la revente : ton premier achat immobilier ne sera probablement pas ton dernier! Y a-t-il des services intéressants à proximité (transports en commun, épiceries, pharmacies, etc.)? L’accès à une autoroute est-il facile et rapide?

4) Rencontre deux ou trois courtiers afin de choisir celui qui te semble être le plus disponible, le plus digne de confiance. Comme il s’agit de ton premier achat immobilier, il te faut quelqu’un d’expérimenté qui pourra te guider à chaque étape. Un bon courtier saura se mettre à ton niveau et répondre à tous tes besoins afin de trouver la perle rare!

5) Donne-toi au moins 6 mois pour faire la transition. Après tout, il te faudra rencontrer un conseiller hypothécaire, déterminer quels endroits t’intéressent, choisir ton courtier, faire des visites, faire une offre… Et je ne te parle même pas des boîtes de déménagement!

Si tu as des questions ou si tu veux discuter de ton premier achat immobilier, n’hésite pas à me contacter!
Gabriel

PARTAGEZ L'ARTICLE


Méthodes principales pour investir

MÉTHODES PRINCIPALES POUR INVESTIR

Tu veux commencer à investir? Que tu sois intéressé par l’immobilier, la bourse ou une compagnie en particulier, une chose est sûre : il te faudra mettre de l’argent de côté. Et pour y arriver, il y a deux principales méthodes :

1) Économiser
Cette méthode consiste à avoir l’œil sur tes dépenses du quotidien pour mettre de l’argent de côté. Par exemple, tu peux réduire tes dépenses de divertissement au strict minimum, boire un café filtre à la maison au lieu d’aller au Starbucks, apporter un sac-repas au travail au lieu d’aller au restaurant, etc. L’objectif ici, c’est de réduire les dépenses non nécessaires en vue d’investir. C’est une excellente avenue en soi, mais elle peut nécessiter beaucoup de temps.

2) Augmenter tes revenus
Personnellement, j’ai un penchant pour la deuxième méthode, qui consiste à augmenter tes revenus. Il y a plusieurs façons de procéder pour y arriver. Par exemple, tu peux demander à ton patron s’il a plus d’heures de travail à t’offrir ou alors te trouver un deuxième emploi. Voici une liste de gens de mon entourage qui font appel à cette méthode pour augmenter leurs revenus :
1. Yan, un entraîneur qui a lancé une compagnie d’époxy
2. Pierre, un vendeur de systèmes téléphoniques et entraîneur
3. Alex, un pompier qui fait de l’installation de planchers avec son père
4. Hugo, un professeur de maths et peintre
5. Maxime, un pompier et courtier immobilier

Il faut souvent mettre les bouchées doubles afin d’accumuler le capital suffisant pour investir, que ce soit en économisant ou en augmentant ses revenus. Prends quelques minutes pour réfléchir et pose-toi les questions suivantes :

– Quelles sont les dépenses non nécessaires que tu pourrais réduire ou même retirer de ton budget?
– Y a-t-il quelqu’un dans ton entourage qui pourrait t’offrir un emploi à temps partiel?
– Connais-tu des gens qui ont le même objectif que toi et qui pourraient te suggérer des sources de revenus?
– Ton employeur a-t-il des heures supplémentaires à t’offrir?

Quelle que soit la méthode que tu choisiras, il te faudra faire preuve de discipline et de détermination. Il ne s’agit pas ici de devenir un capitaliste pur et dur, mais bien de travailler maintenant en vue de profiter plus tard.

Si tu as des questions ou si tu veux discuter d’investissements avec quelqu’un, n’hésite pas à me contacter!

Gabriel

PARTAGEZ L'ARTICLE