Moins d'analyse, plus d'exécution!

MOINS D'ANALYSE, PLUS D'EXÉCUTION!

Au départ, ce concept peut paraître très simple à comprendre. Après tout, la clé du succès en affaires, c’est l’exécution, non? Car l’exécution entraîne des résultats, qui à leur tour entraînent du progrès!

Cependant, quand on fait des études universitaires, on apprend des notions théoriques les unes après les autres, on fait des fichiers et on les révise sans arrêt, les rencontres d’équipe se ressemblent et s’enchaînent… Bref, l’analyse s’étire à n’en plus finir!

Tu es massothérapeute et tu veux partir ta propre compagnie? Vas-y! Lance-toi! Mets une annonce sur Kijiji, dans le journal ou sur toute autre plateforme populaire. Demande à des clients actuels de parler à leurs amis de tes services. Va faire du porte-à-porte. Au départ, lancer une entreprise, ce n’est pas plus compliqué que ça!

Tu as déjà ta propre entreprise, mais il te faut trouver des nouveaux clients? Fais quelques recherches, prends le téléphone et passe des appels ou mets-toi devant ton ordinateur et envoie des messages! L’acquisition de nouveaux clients passe nécessairement par la prospection, et si tu ne fais pas d’appels ou n’envoies pas de courriels, tu feras du surplace!

Dans tous les cas, la pire erreur, c’est de tomber dans l’analyse puis la suranalyse; il n’y a pas de meilleure façon de paralyser un projet et de tuer une bonne idée dans l’œuf. Pour mener à bien un projet, tu dois foncer!

L’objectif : limiter l’analyse au strict nécessaire et te concentrer sur l’exécution. Tu sauveras du temps, tu apprendras plus vite et tu pourras mettre tes capacités et tes talents à l’épreuve dans une situation réelle, et non dans des scénarios théoriques qui ne reflètent pas complètement la réalité du marché.

En d’autres mots, qui ne tente rien n’a rien. Qu’est-ce que tu attends pour te lancer?

Si tu as besoin de conseils, contacte-moi sans hésiter! Si je peux t’aider, je le ferai avec plaisir!

Gabriel

PARTAGEZ L'ARTICLE


Home staging : une étape nécessaire

HOME STAGING : UNE ÉTAPE NÉCESSAIRE

Si je te disais que plus de 80 % des maisons que je visite laissent mes clients indifférents, serais-tu surpris? Une des raisons principales : le manque de home staging.

Mais d’abord, qu’est-ce que c’est, le home staging? En fait, c’est la préparation d’une propriété avant son entrée sur le marché, tout simplement. Le résultat : une vente plus rapide et plus facile, de même qu’un meilleur prix de vente.

Disons que tu veux vendre ta voiture. Pour obtenir le meilleur prix de vente, tu feras sûrement un beau nettoyage intérieur/extérieur avant de le mettre sur le marché, non? C’est le même principe avec une propriété; elle doit aussi séduire les acheteurs potentiels dès le premier regard.

Voici 3 trucs simples qui t’aideront à tout coup :

1. Désencombrer

Va visiter une maison neuve qui est en vente. Tu constateras sûrement que l’endroit est épuré, qu’on peut se promener d’une pièce à l’autre sans se sentir encombré, qu’il y a très peu de décorations… C’est ça, le home staging : un style neutre, désencombré et inspirant.

2. Nettoyer

Je te parle ici d’un nettoyage digne du Livre Guinness des records. Il faut chasser les odeurs désagréables, nettoyer les murs, les fenêtres, les planches, la salle de bain au grand complet… Trop souvent, j’ai des clients qui m’avouent ne pas avoir eu une bonne impression d’une maison uniquement parce que l’état des lieux était négligé. Ils n’arrivaient pas à voir le potentiel derrière la couche de saleté et de poussière.

3. Redécorer

– Côté peinture, le but est de choisir une couleur qui va plaire à 80 % des acheteurs, voire plus. Mes suggestions : le gris pâle et les variantes de blanc pour un look lumineux.
– Changer le luminaire d’une pièce peut faire toute la différence à peu de frais. Par exemple, changer le vieux luminaire suspendu de ta salle à manger pour quelque chose de plus moderne risque de séduire des acheteurs potentiels.
– Pour ce qui est des rideaux et des stores, tu n’as pas besoin d’investir une fortune pour changer complètement le look d’une pièce. La simplicité est toujours une bonne piste!

Autrement dit, le home staging consiste à apporter de petites modifications à ta propriété afin qu’elle plaise à autant d’acheteurs que possible. Si une personne a le choix entre une première maison où tout est beau et une deuxième qui a du potentiel, mais qui est dans un sale état, il risque très fortement de choisir la première!

Si tu as des questions ou si tu veux parler d’immobilier, contacte-moi sans hésiter!

Gabriel

PARTAGEZ L'ARTICLE


Vente : à enseigner dès l’école secondaire?

VENTE : À ENSEIGNER DÈS L'ÉCOLE SECONDAIRE?

Tu t’en doutes certainement, mais dans le cadre de mon métier de courtier immobilier, je dois être en mesure de communiquer aisément et avec assurance. Je dois également être capable de convaincre mes interlocuteurs, de faire valoir mon point et de rassurer mes clients — potentiels et actuels. Pour résumer : je dois pouvoir vendre!

Hélas, ces compétences en vente sont pour ainsi dire absentes du programme de l’école secondaire, qui vise pourtant à donner une formation « de base » aux jeunes. Voici 5 raisons pour lesquelles je pense que la vente devrait être abordée à l’école secondaire :

1) De meilleures entrevues d’embauche : étais-tu 100 % à l’aise lors de ta première entrevue? Je parie que non — et moi non plus! Avoir des compétences en vente, c’est aussi être capable de se vendre aux yeux d’un employeur.

2) De meilleures chances d’intégrer un programme postsecondaire contingenté : c’est un peu le même principe que le premier point. Si un programme n’a que 10 places à offrir à de nouveaux étudiants, il faut savoir vendre sa candidature avec efficacité et assurance.

3) Une plus grande facilité à se lancer en affaires : pour obtenir un prêt, que ce soit auprès d’une banque ou de proches, il faut savoir présenter son entreprise avec clarté et démontrer tout son potentiel.

4) De meilleures chances d’obtenir une promotion : en étant capable de vanter tes capacités, ton potentiel et tes accomplissements, tu auras déjà une longueur d’avance sur les autres lorsque viendra le temps d’atteindre le prochain échelon professionnel!

5) Une entreprise plus en santé : de trop nombreuses entreprises mettent la clé sous la porte au bout de quelques années seulement. La raison : les entrepreneurs sont peut-être excellents dans leur domaine, mais ils sont de piètres vendeurs! Pourquoi ne pas être les deux et augmenter les chances de survie de ton entreprise?

J’encourage les parents, étudiants et travailleurs déjà sur le marché à perfectionner leurs compétences en vente, peu importe l’objectif visé. Vendre, ce n’est pas exercer une pression sur autrui, mais bien communiquer clairement et avec assurance tout en inspirant la confiance.

Si tu as des questions sur le monde de la vente ou si tu ne sais pas par où commencer pour te lancer, communique avec moi dès aujourd’hui. Je t’aiderai avec plaisir!

Gabriel

PARTAGEZ L'ARTICLE


Comment intégrer une nouvelle habitude

COMMENT INTÉGRER UNE NOUVELLE HABITUDE

Dans le domaine de l’immobilier, il faut souvent faire de la prospection et chercher soi-même de nouveaux clients. (Les gens qui mettent leur propriété à vendre sur Kijiji et DuProprio sont des bons exemples de clients potentiels.)

Tu ne me croiras peut-être pas, mais au début de ma carrière, j’étais terrorisé à l’idée d’appeler des gens pour les convaincre de faire affaire avec moi. En faisant les cent pas dans mon bureau, je me répétais que la personne au bout du fil ne voudrait rien savoir d’un courtier immobilier et se mettrait en colère!

Pour me défaire de ma peur, j’ai commencé à me pratiquer avec un collègue. Par la suite, je me suis donné comme objectif de passer 60 minutes par jour au téléphone. C’était beaucoup trop d’un seul coup! J’ai donc réduit mes attentes et décidé d’avoir 3 conversations en 30 minutes pendant 5 jours consécutifs. Au final, il m’a fallu environ 2 mois pour me sentir vraiment à l’aise dans ce rôle et augmenter la durée et la fréquence de mes appels!

Quel que soit ton objectif (t’entraîner chaque jour, écrire du contenu pour ton site Web, etc.), il y a certains éléments importants pour intégrer une nouvelle habitude :

1) Choisis un objectif à la fois : inutile d’essayer d’intégrer 5 habitudes en même temps, car tu risques d’être dépassé et de baisser les bras.

2) Ne sois pas trop pressé : il faut souvent plusieurs semaines ou même quelques mois pour intégrer une habitude pour de bon. Comme on dit, Rome ne s’est pas faite en un jour!

3) Forme une routine : par exemple, si tu veux commencer à t’entraîner quotidiennement, consacre les 20 minutes suivant ton lever à l’entraînement. Tu pourras ensuite augmenter la durée.

4) Évite les excuses : tu es un être humain, et comme nous tous, tu n’es pas parfait! Cependant, ce n’est guère une excuse pour ne pas donner ton 110 %!

Si tu as des questions ou si tu veux parler d’immobilier, contacte-moi sans hésiter!

Gabriel

PARTAGEZ L'ARTICLE


15 minutes pour une semaine productive

15 MINUTES POUR UNE SEMAINE PRODUCTIVE

Au cours de ma carrière, j’ai rencontré plusieurs athlètes professionnels et olympiques. L’une de ces rencontres a eu lieu au Tops de Laval il y a une dizaine d’années. Au fil de notre discussion, mon interlocuteur et moi avons commencé à parler travail et organisation. C’est alors qu’il m’a révélé que chaque dimanche soir, il organisait sa semaine à venir — temps du lever, du déjeuner, de l’entraînement, etc. Tout son horaire était planifié à l’heure près!

Cette manière de voir les choses m’a fortement inspiré, et avec le temps, je l’ai intégrée à ma façon de faire. Et crois-le ou non, 15 minutes le dimanche soir sont suffisantes pour te faire passer d’une semaine tout à fait banale à une semaine super productive! Voici comment appliquer cette méthode qui, j’en suis convaincu, t’aidera à plusieurs niveaux :

1) Considère que ta semaine de travail commence le dimanche soir, et non le lundi matin.

2) À ce moment, organise ton horaire personnel et professionnel, puis détermine 2 activités principales à accomplir cette semaine. Par exemple, il peut s’agir de faire 45 minutes de suivi par jour avec des clients et de travailler sur 2 articles à publier cette semaine sur ton site Web.

3) Une fois ces 2 activités établies, tu dois les mettre à ton agenda et te concentrer dessus sans fléchir. Par exemple, tous les matins, tu fais des suivis avec des clients de 8 h 15 à 9 h 00. Ensuite, de 9 h 00 à 10 h 00, tu travailles sur tes 2 articles de la semaine.

Les périodes de la journée que tu consacres à ces 2 activités principales n’ont pas à être le matin; tu peux très bien t’y adonner le soir aussi. Le plus important : limiter le temps consacré à ces 2 activités et respecter ton horaire. Il faut donc éviter les distractions!

Comme tu peux le voir, cette méthode n’a rien de bien compliqué, et en 15 minutes, tu peux faire le premier pas pour passer au prochain niveau dans ta vie professionnelle ou personnelle.

N’hésite pas à me contacter si tu as des questions à ce sujet ou si tu veux parler d’immobilier!

Gabriel

PARTAGEZ L'ARTICLE


Pour vaincre la procrastination

POUR VAINCRE LA PROCRASTINATION

Quand j’ai terminé mes études, je suis devenu obsédé par la productivité. Comment les grands de ce monde réussissaient-ils à faire tant de choses alors qu’ils disposaient du même nombre d’heures que moi chaque jour?

J’ai donc décidé de déjeuner, dîner, prendre un café ou même simplement discuter avec des gens qui excellaient en affaires. L’objectif de ma démarche : m’inspirer d’eux et de leurs méthodes pour éviter la procrastination. Cela m’a mené à croiser le chemin d’un athlète olympique, de plusieurs artistes et même de l’homme le plus riche du Canada!

À l’époque, je travaillais dans un gros siège social comme négociateur. Chaque matin, j’arrivais au travail à 6 h 30 pour lire des livres d’entrepreunariat et éviter le trafic. Dans un de mes livres, on parlait d’un financier de Montréal qui était l’homme le plus riche au pays. Un détail de son histoire m’a frappé : il demeurait dans la même maison depuis 30 ans malgré le fait qu’il était milliardaire!

J’ai donc fait quelques recherches, et sans plus attendre, j’ai appelé son bureau. J’étais déterminé à me faire passer pour un investisseur afin de pouvoir discuter avec lui. Et alors que je m’attendais à tomber sur une adjointe ou une boîte vocale, il m’a répondu directement!

D’entrée de jeu, je lui ai dit que je cherchais un mentor et que je l’admirais. Très gentil, l’homme m’a dit qu’à son âge (près de 80 ans!), il voulait se consacrer à sa famille. Avoir pour mentor l’homme le plus riche au pays n’était donc pas une option. Je lui ai alors demandé quel conseil il pourrait me donner pour m’aider à accélérer ma croissance en affaires. Il a gardé le silence quelques instants, puis il m’a simplement dit en anglais : « Eat the frog! »

Ne comprenant pas trop où il voulait en venir avec sa grenouille, je lui ai demandé plus de précisions. Il a alors ajouté : « Eat the frog. Do your most important task first thing in the morning, and the rest of the day will unfold easily. »

La discussion a été courte, mais j’ai pris le temps de le remercier pour son conseil. À ce moment de ma vie, j’avais une valeur nette de -20 000 $ avec mes dettes étudiantes. De son côté, il avait quelques milliards en poche. Ne pas méditer sur ce qu’il venait de me dire aurait été très mal avisé! Après cet appel, j’ai fait des recherches sur l’expression, et je me suis rendu compte qu’il y avait même un livre intitulé Eat That Frog! sur ce sujet.

Pour résumer, la grenouille représente les tâches les plus importantes de ta journée, celles qui ont le plus d’impact. Une fois ces tâches accomplies, le reste de ta journée se déroulera avec productivité. Dans mon entreprise, les tâches qui font bouger tout le reste sont les suivantes :

1. Appels de suivi avec mes clients et appels de prospections.
2. Travail sur les campagnes marketing/publicitaires.

PARTAGEZ L'ARTICLE


Ton premier achat immobilier

TON PREMIER ACHAT IMMOBILIER

Se lancer sur le marché immobilier, ce n’est pas une mince affaire. Après tout, la plupart du temps, un premier acheteur n’a jamais fait un si gros investissement de sa vie! Tu vis chez tes parents et tu as accumulé un peu d’argent pour une mise de fonds? Tu songes à acheter un condo, une maison ou un duplex? Dans tous les cas, j’ai écrit ce texte pour toi. Voici quelques conseils qui t’aideront avec ton premier achat immobilier :

1) Commence par prendre rendez-vous avec un conseiller hypothécaire de ton institution financière. Il t’aidera à déterminer les limites de ton budget et ta mise de fonds nécessaire. Il t’aidera aussi à obtenir une préapprobation hypothécaire, qui peut faire toute la différence aux yeux d’un vendeur. Crois-moi : un bon conseiller hypothécaire vaut son pesant d’or!

2) Prends le temps de déterminer les villes et même les quartiers qui t’intéressent et qui correspondent à ton budget. Je te conseille d’ailleurs d’aller t’y promener afin d’avoir une meilleure idée des emplacements que tu trouves intéressants.

3) Lorsque tu décides quels emplacements sont appropriés pour toi, songe aussi à la qualité de vie et à la revente : ton premier achat immobilier ne sera probablement pas ton dernier! Y a-t-il des services intéressants à proximité (transports en commun, épiceries, pharmacies, etc.)? L’accès à une autoroute est-il facile et rapide?

4) Rencontre deux ou trois courtiers afin de choisir celui qui te semble être le plus disponible, le plus digne de confiance. Comme il s’agit de ton premier achat immobilier, il te faut quelqu’un d’expérimenté qui pourra te guider à chaque étape. Un bon courtier saura se mettre à ton niveau et répondre à tous tes besoins afin de trouver la perle rare!

5) Donne-toi au moins 6 mois pour faire la transition. Après tout, il te faudra rencontrer un conseiller hypothécaire, déterminer quels endroits t’intéressent, choisir ton courtier, faire des visites, faire une offre… Et je ne te parle même pas des boîtes de déménagement!

Si tu as des questions ou si tu veux discuter de ton premier achat immobilier, n’hésite pas à me contacter!
Gabriel

PARTAGEZ L'ARTICLE


Méthodes principales pour investir

MÉTHODES PRINCIPALES POUR INVESTIR

Tu veux commencer à investir? Que tu sois intéressé par l’immobilier, la bourse ou une compagnie en particulier, une chose est sûre : il te faudra mettre de l’argent de côté. Et pour y arriver, il y a deux principales méthodes :

1) Économiser
Cette méthode consiste à avoir l’œil sur tes dépenses du quotidien pour mettre de l’argent de côté. Par exemple, tu peux réduire tes dépenses de divertissement au strict minimum, boire un café filtre à la maison au lieu d’aller au Starbucks, apporter un sac-repas au travail au lieu d’aller au restaurant, etc. L’objectif ici, c’est de réduire les dépenses non nécessaires en vue d’investir. C’est une excellente avenue en soi, mais elle peut nécessiter beaucoup de temps.

2) Augmenter tes revenus
Personnellement, j’ai un penchant pour la deuxième méthode, qui consiste à augmenter tes revenus. Il y a plusieurs façons de procéder pour y arriver. Par exemple, tu peux demander à ton patron s’il a plus d’heures de travail à t’offrir ou alors te trouver un deuxième emploi. Voici une liste de gens de mon entourage qui font appel à cette méthode pour augmenter leurs revenus :
1. Yan, un entraîneur qui a lancé une compagnie d’époxy
2. Pierre, un vendeur de systèmes téléphoniques et entraîneur
3. Alex, un pompier qui fait de l’installation de planchers avec son père
4. Hugo, un professeur de maths et peintre
5. Maxime, un pompier et courtier immobilier

Il faut souvent mettre les bouchées doubles afin d’accumuler le capital suffisant pour investir, que ce soit en économisant ou en augmentant ses revenus. Prends quelques minutes pour réfléchir et pose-toi les questions suivantes :

– Quelles sont les dépenses non nécessaires que tu pourrais réduire ou même retirer de ton budget?
– Y a-t-il quelqu’un dans ton entourage qui pourrait t’offrir un emploi à temps partiel?
– Connais-tu des gens qui ont le même objectif que toi et qui pourraient te suggérer des sources de revenus?
– Ton employeur a-t-il des heures supplémentaires à t’offrir?

Quelle que soit la méthode que tu choisiras, il te faudra faire preuve de discipline et de détermination. Il ne s’agit pas ici de devenir un capitaliste pur et dur, mais bien de travailler maintenant en vue de profiter plus tard.

Si tu as des questions ou si tu veux discuter d’investissements avec quelqu’un, n’hésite pas à me contacter!

Gabriel

PARTAGEZ L'ARTICLE