À ce jour, le mois d’août 2009 représente un tournant de ma vie. En effet, c’est à ce moment que j’ai commencé ma carrière en immobilier chez RE/MAX. Cela dit, avant de me lancer dans ce domaine, je me suis renseigné pour savoir qui était le courtier immobilier le plus performant de l’époque. Une fois mon diplôme en poche, j’ai immédiatement contacté l’agent en question, monsieur Jacques Belzil. Et je lui ai dit que j’aimerais travailler dans son équipe chez RE/MAX! Ma réflexion était la suivante : le meilleur mentor imaginable était certainement l’agent numéro 1 au Québec!

Et c’est parti!

Jacques, voyant que je désirais apprendre tout ce qu’il avait à enseigner, m’a demandé de passer le voir un dimanche matin chez lui. Il voulait voir comment je travaillais, mais surtout, il souhaitait me montrer ses méthodes de travail. Lorsque je suis arrivé chez lui, il m’a donné un conseil simple, mais terriblement pertinent : « Gabriel, pour t’assurer d’accélérer ta courbe d’apprentissage, ta croissance et ton succès, tu n’as qu’à copier-coller. » Et pendant les 2 années que j’ai passées à ses côtés, c’est ce que je me suis efforcé de faire.

Essentiellement, mon mentor venait de me dire de simplement imiter ce qu’il faisait. Étant donné que je n’avais aucune expérience, je me suis mis à le suivre partout pour l’observer. Comment s’exprimait-il? Comment s’habillait-il? Quelle voiture conduisait-il? Comment gérait-il son temps? Mais surtout, comment faisait-il toutes les démarches de base, comme les suivis, après plus de 20 ans de métier dans l’immobilier? Jacques n’attendait pas que les clients le rappellent; il prenait toujours les devants. Et lorsqu’il y avait des négociations à finaliser, il ne procrastinait jamais; il s’occupait rapidement et avec toute son attention de ce qui était important aux yeux de ses clients.

Qui plus est, Jacques se concentrait toujours sur ses points forts. Il rencontrait les clients qui désiraient vendre et négociait des promesses d’achat. Tout le reste (dont le côté administratif) était délégué à son équipe. En déléguant, il obtenait un meilleur équilibre professionnel. Et bien sûr, il pouvait passer plus de temps avec sa femme et ses enfants.

Un conseil pour tous

Peu importe le domaine dans lequel tu travailles, tu n’as qu’à te coller aux meilleurs et à reproduire leurs comportements et habitudes. Attention : ça ne veut pas dire que tu dois les copier à 100 %, mais plutôt adopter les mêmes habitudes et habiletés saines. Et bien souvent, les gens qui excellent dans un domaine ne demandent qu’à donner des conseils à ceux qui débutent.

Tu travailles dans la vente automobile? Colle-toi au meilleur vendeur de ta concession et étudie sa façon de travailler et de communiquer avec les clients. Tu es une nouvelle enseignante? Demande à la meilleure prof de l’école de te montrer comment elle structure ses plans de cours. Tu œuvres dans la construction et tu aimerais te lancer à ton compte un jour? Étudie la manière dont ton patron gère son équipe sur le chantier. Les gens qui excellent posent souvent des gestes simples, mais performent mieux que 99 % de leurs compétiteurs parce qu’ils font ces choses simples tous les jours et toute l’année — beau temps, mauvais temps.

En d’autres mots…

Si tu veux exceller dans un domaine, colle-toi à un mentor qui a déjà du succès. Ensuite, inspire-toi de cette personne afin d’aller chercher les outils pour réussir. Tu verras rapidement quelles habitudes, habiletés et routines tu dois développer pour performer à un haut niveau. Une fois que tu auras une bonne idée de tous les éléments à intégrer à ton éthique de travail pour mieux performer, il ne te restera qu’à exécuter chaque jour ton plan de match. Et ce sera là le vrai test; la théorie, c’est bien, mais la clé du succès réside dans l’exécution et la discipline.

Je te souhaite bon succès dans toutes tes démarches, et si jamais tu veux discuter d’immobilier ou de méthodes gagnantes, n’hésite pas à me contacter!

 

Gabriel